Un refuge à Nice

Coup de Théâtre

Chronique du Ven. 18 Avril 2014: "Un refuge à Nice"

Pour cette semaine, on nous a demandé de pondre un article avec un thème précis. Nous devions parler de la culture Queer et notamment du "Coming Out" puisque c'est le thème de la soirée du 1er mai au Court-Circuit à laquelle participent les Artocrates en compagnie des Urbains de minuit et des Ouvreurs.

Bref faire un article dans une rubrique théâtre sur le "Coming Out", c'était pas gagné, du coup cette semaine je ne vous parle pas théâtre mais d'une rencontre.

Il y a maintenant quelques semaines, Frédéric Pouhin, un vieil ami (voilà 7 ans maintenant que nous nous fréquentons) me parle d'un projet qui lui tient à cœur: créer une antenne du Refuge à Nice www.le-refuge.org. Il m'explique un peu de quoi il s'agit et me dit qu'il a l'intention de se rendre un jour sur Marseille pour pouvoir rencontrer les membres de la délégation située là-bas.

Afin que je sois au taquet sur le sujet il m'organise même un rendez-vous téléphonique avec le délégué régional PACA du Refuge, Thierry Kssis.

Thierry me fait donc un point sur cette association: son historique, ses missions, ses déploiements...

Alors je vous résume ce qu’est le Refuge. C'est une association qui existe depuis 2003 et qui est reconnu d'utilité publique par l'état en 2011. Elle compte à l'heure actuelle 7 délégations (Montpellier, Paris, Lyon, Lille, Marseille, Toulouse et St. Denis à la Réunion), ainsi que 6 antennes. La différence entre les deux est que la délégation a les moyens physiques de pouvoir faire de l'hébergement contrairement à l'antenne ( à quelques exceptions près puisque Avignon peut également accueillir des jeunes) qui reste un lieu d'information.

Le principal but du Refuge est d'agir contre l'isolement. L'homophobie est une discrimination qui isole beaucoup plus que les autres car souvent les jeunes ne peuvent même pas trouver refuge chez leurs parents. Thierry m'explique d'ailleurs que la ligne d'appel fut régulièrement saturée au moment des Manifs pour Tous. Il m'explique également qu'il y a 7 à 13 fois plus de tentatives de suicides chez les jeunes homosexuels que chez les jeunes hétérosexuels, d'où ce besoin important de lutter contre cet isolement.

Et pour ce faire, le Refuge peut compter sur son équipe, elle compte en ce moment une quinzaine de salariés pour environ 120 bénévoles. Elle travaille main dans la main avec des travailleurs du social et de la santé, elle intervient énormément dans les milieux scolaires et forme en permanence le personnel du milieu social.

Bref le Refuge ce sont des gens compétents, motivés et déterminés.

Leur action est belle et noble, en espérant juste qu'un jour elle ne soit plus utile.

Et quant à Fred, on lui souhaite de trouver des gens pour bien s'entourer afin de pouvoir commencer ce beau projet. Et puis on vous donne même rendez-vous demain (samedi 19 avril) à la soirée "L'Artocratie est Providentielle" au centre culturel de la providence puisque Fred sera là pour vous parler plus en détail de son projet.

 

Thomas M.

 

 

Chroniques de Thomas Marenda,

pirate de théâtre, comédien, soufflart et animateur au théâtre

de la Semeuse à Nice.

 

Pour lui faire un coucou sur son tumblr c'est ici.