Pentacle

La rubrique Noologique

Chronique du 27 juin 2014: "Pentacle"

Une étoile à 5 pointes dessinée d'un seul trait et enfermée dans un cercle.

 

Cet idéogramme puissant est sujet à toute sortes de phantasmes.

Mais Qu'est ce que représente ce truc?

 

Sa structure graphique est en fait -et ce sans ambiguïté possible- étroitement liée aux mouvements de Venus dans l'espace.

Comme l'orbite de Vénus est plus proche du soleil que celle de la Terre, elle n'est jamais vue à plus de 48 degrés du soleil. Cela signifie qu'elle n'est visible qu'en tant qu'"étoile du matin" OU "étoile du soir" juste avant le levé du soleil OU juste après son coucher, c'est selon.

Les anciens astronomes ont d'ailleurs longtemps cru qu'il s'agissait de 2 étoiles différentes.

 

Pendant 247 jours Vénus est observée comme étoile du soir annonçant la venue de la nuit.

Ensuite, 14 jours où Venus est cachée derrière le soleil.

Puis pendant 245 jours Venus réapparait à l'Est comme "étoile du matin" et porte l'annonce de la naissance du soleil (voir "Phosphoros", Lucifer, le porteur de lumière)

Puis pendant 78 jours, Venus se cache et retourne derrière le soleil.

Le 79 ème jours, Venus réapparait à l'Ouest (voir "Hesperos", Aphrodite: déesse de la beauté, de la fertilité, du sexe et de la paix) pour 247 jours et ainsi de suite.

Si l'on s'amuse à dessiner un cercle zodiacal, je ne doute pas que la forme retrouvée au bout de quelques cycles pour une durée exacte de 8 ans, soit 8 tours de cercle,ressemblerait à un pentacle.

 

Aphrodite=Lucifer? Ça sent l'embrouille...

 

Les rapports entre ces deux mythes puissants: Lucifer et Venus, sont pléthore et risque d'être le sujet d'un gros dossier à monter pour la prochaine publication de l'Artocrate à la rentrée.

 

Un excellent été à Tous!

 

 

Achille Morio

 

Non vous n'êtes pas perdus dans les méandres du cosmos (si... peut être un peu), vous être dans la chronique d''Achille Morio, peintre d’œuvres photo-luminescentes cherchant, dans les luisances nocturnes, les effets de l'âme qui l'anime et de la conscience collective neguentropique, qu'il s'efforce d'honnorer et d'enrichir au mieux.

 

A part être un mot bizarre pour embêter la rédac' chef, la "Noologie" pourrait être considérée comme l'étude de l'esprit.

Le mot est dérivé des mots grecs νοῦς (noüs, « l'esprit »[c'est marrant on dirait "nous" ou encore "no us"...] ) et λόγος, logos, le discours), par analogie lexicale avec "géologie" et «biologie» par exemple.

Ce néologisme nous vient de Pierre Teilhard de Chardin , jésuite, chercheur, paléontologue, théologien et philosophe français.