rêve-e-volution

La rubrique Noologique

Chronique du 16 Mai 2014: "L'éclat des diamants éternels est éphémère"

Rêve-e-volution

 

Des nuages sombres se massent dans le firmament d'une tête.

Parfois des éclairs étranges déchirent l'horizon neuronal.

L'esprit alors, assailli de toutes parts de doutes s'en remet l'espace d'un instant a quelque chose de plus grand que lui.

Lorsque cette tempête fais enrager le ciel comme un dieu vengeur au dessus de la tête d'une création inachevée,

il reste une mère qui dispense dans l'ombre des incarnations, des secrets qui rendent fort et sage.

Les émanations fécondes de la Terre bercent les pensées indolentes de l'humain qui pense

"sans n’être qu'un penseur".

Le point Oméga est a portée de glande pinéale mes frères et sœurs!

 

Achille Morio

 

Non vous n'êtes pas perdus dans les méandres du cosmos (si... peut être un peu), vous être dans la chronique d''Achille Morio, peintre d’œuvres photo-luminescentes cherchant, dans les luisances nocturnes, les effets de l'âme qui l'anime et de la conscience collective neguentropique, qu'il s'efforce d'honnorer et d'enrichir au mieux.

 

A part être un mot bizarre pour embêter la rédac' chef, la "Noologie" pourrait être considérée comme l'étude de l'esprit.

Le mot est dérivé des mots grecs νοῦς (noüs, « l'esprit »[c'est marrant on dirait "nous" ou encore "no us"...] ) et λόγος, logos, le discours), par analogie lexicale avec "géologie" et «biologie» par exemple.

Ce néologisme nous vient de Pierre Teilhard de Chardin , jésuite, chercheur, paléontologue, théologien et philosophe français.