Vincent Van Gogh

La rubrique Noologique

Chronique du 16 Mai 2014: "L'éclat des diamants éternels est éphémère"

cet article ne sera qu'une citation de ce cher Vincent Van Gogh, tirée d'un recueil épistolaire adressé à son frère Théo.

C'est ainsi car j'ai comme eu l'impression en lisant ce passage que je l'ai déjà écrit... Ou que j’allai le faire. Même morts depuis longtemps, on tombe toujours sur des amis.

 

"Le devoir du peintre consiste à s'abîmer complètement dans la nature, à user de toutes ses facultés intellectuelles et à traduire tous ses sentiments dans son œuvre afin de la mettre à la portée des autres.

 

A mon sens, travailler pour vendre n'est pas exactement le bon chemin, c'est plutôt se payer la tête des amateurs. Les véritables artistes ont fait ainsi, et la sympathie dont ils ont été entourés tôt ou tard a été le résultat de leur sincérité.

Je n'en sais pas davantage et je ne crois pas qu'il faille en savoir davantage.

Tâcher de trouver des amateurs est une chose, éveiller leur sympathie en est une autre et cela est bien permis.

Mais il ne s'agit pas de spéculer, L'opération risquerait de mal tourner et le temps consacré à l’œuvre perdu."

 

Joliment dit. S'il avait été musicien, se serait-il crevé un œil?

_Pas folle la guêpe...

 

 

Achille Morio

La Nuit étoilée, 1889, huile sur toile, 73 cm par 92 cm, Museum of Modern Art, New York.

LA 49EME NUIT... , Achille Morio

 

Non vous n'êtes pas perdus dans les méandres du cosmos (si... peut être un peu), vous être dans la chronique d''Achille Morio, peintre d’œuvres photo-luminescentes cherchant, dans les luisances nocturnes, les effets de l'âme qui l'anime et de la conscience collective neguentropique, qu'il s'efforce d'honnorer et d'enrichir au mieux.

 

A part être un mot bizarre pour embêter la rédac' chef, la "Noologie" pourrait être considérée comme l'étude de l'esprit.

Le mot est dérivé des mots grecs νοῦς (noüs, « l'esprit »[c'est marrant on dirait "nous" ou encore "no us"...] ) et λόγος, logos, le discours), par analogie lexicale avec "géologie" et «biologie» par exemple.

Ce néologisme nous vient de Pierre Teilhard de Chardin , jésuite, chercheur, paléontologue, théologien et philosophe français.