Le Bar Bitch

Les Artocrates ont testés pour vous.

Chronique du 02 Mai 2014. "Le Bar B°tch"

Bitch: c’est en anglais, un mot à consonance péjorative signifiant salope ou chienne. Il peut être utilisé comme une insulte ou bien caractériser une personne de sexe ou de genre féminin, usant de son corps pour séduire, habillée (ou non) de courte jupe, perchées sur des talons qui feraient pâlir Beyonce et draguant le mâle telle une lionne chassant le gnou. C’est aussi le nom d’un magazine féministe et celui d’un groupe de heavy metal.

 

Butch: c’est l’abréviation du mot anglais « butcher » signifiant boucher. Il est d’abord usité pour désigner un individu de sexe masculin particulièrement viril, puis est récupéré dans les années 40 aux États-Unis pour les femmes très masculines de la communauté lesbienne. Aujourd’hui, la communauté gay utilise ce terme pour décrire un genre masculin, musclé, à la voix grave, s’habillant dans les dépôts militaires et cultivant l’art de porter le poil. Le « bear » signifiant Ours en anglais est son altère égaux enrobé.

Le Bar B°tch: plus communément appelé Bar Bitch que Bar Butch, mais portant les deux noms, est un établissement gay situé 2 rue Rossetti à Nice, ouvert de 14h à 00h30, où il fait bon de venir squatter la terrasse en été comme en hivers.

Cela fait maintenant un ans complet qu’il a ouvert ses deux portes, l’une en face de l’autre, en plein cœur de la Vieilleville, prenant la rue en sandwiche. Branché pour y siroter un cocktail, agréable pour y déguster un café, il est devenu le nouveau rendez-vous « in » de la communauté lgbt (lesbienne-gay-bi-trans) de la Côte d’Azur. Avec Jean-Pierre au bar, Mika aux platines, sur fond de mix électro, Enora Willow et ses copines drag-queen assurent le show dans la rue, laissant un petit goût de divin et de diva dans les yeux des spectateurs, escortés par Anthony et Thibaud, les organisateurs des soirées «Rainbow Power». Et non content d’assouvir notre soif, le Bar B°tch se métamorphose en cuisine ; en Bar Bouffe pour nourrir nos estomacs affamés, à la carte, de 14h à 23h.

Fini la petite place Rossetti vieillotte autrefois lieu de rendez-vous uniquement pour les amateurs de crèmes glacées et des mangeurs de pizzas. Place au merveilleux, à la divine créature, aux paillettes et au tulle rose. Comme elles sont belles ses grandes dames à la chevelure gonflante et colorée, on se plonge dans leurs yeux nacrés et on s’enivre. On jalouse le galbe de leurs cuisses parées de jarretières et on rit à chacune de leurs folies. On les suivrait jusqu’au bout de la nuit, direction après Minuit au Glam, au fard, au Hi, au Garden, le cerveau embrumé et les zygomatiques crampés.

 

On s’y retrouve toute l’équipe des artocrates et des ouvreurs, Samedi 3 mai, à la soirée « dedans dehors » pour clôturer le festival In&Out !

 

Retrouver le Bar B°tch au 06 60 86 08 56 et sur le net:

http://www.barbitch.fr

www.facebook.com/pages/LE-BAR-BITCH-NICE

 

 

NLF et les artocrates.

 

Chez les Artocrates, on aime bien boire, bien manger, faire la fête, nourrir son cerveau d'art, de théâtre, de musique et pour pas cher. Cette chronique a donc pour vocation de vous présenter les lieux où vous serez dispensez de vendre votre rein pour passer une bonne soirée.